DATEX est un professionnel de la restauration scolaire et hospitalière 


Datex Martinique, société de restauration collective
 - Datex Martinique

 En liaison chaude, nous n'avons pas encore les résultats lorsque les enfants mangent » , indique Arnauld Colin, le directeur de la cuisine centrale. En liaison froide, les équipes de production travaillent de 7 heures à 17 heures, et en liaison chaude, de 22 heures à 7 heures avec des repas servis le jour-même (comme dans les collèges et lycées). 

Le mémoire de l’avocat de la CAESM est arrivé dans les bureaux de Presse de la Martinique avant même que l’affaire en référé n’ait été jugée. Par qui ce mémoire est sorti de la CAESM et qui l’a remis à la Presse ? Cette traçabilité pourrait en dire long sur les liens entre  la CAESM et le messager. Ces acolytes anonymes ont-ils un lien  entre le Président Eugène Larcher de La CAESM, Le Président Eugène Larcher  Président du Groupement des Collèges du Sud et le groupe Copet/ Monplaisir (SORESERV)  .Curieux marché passé par le Président du Groupement  Eugène Larcher à  la société SORESERV à un prix 17%  plus  cher  que le  concurrent DATEX, soit avec une augmentation à la charge des parents de 31% de plus que les prix pratiqués par DATEX.

Datex Martinique, société de restauration collective - Datex Martinique

 

La Société Martinique CATERING / SORESERV a 2 références scolaires en Martinique  en tout et pour tout. La commune de Case- Pilote dont le maire est Ralph Monplasir et le Collège de Saint- Joseph dont le  frère du Principal Monsieur Marlet était sur la liste  électorale de Yan Monplaisir. Au final leur référence scolaire est de 600 repas et ils vont en recevoir 3OOO, à un prix de 17 % plus cher que le concurrent qui lui livre 25 000 repas en scolaires. Un marché qui n’a pas pris en compte sa faisabilité. « Pas de risque sanitaire, aucun problème de traçabilité » dit Monplaisir.
 La Société Martinique CATERING / SORESERV a 2 références scolaires en Martinique  en tout et pour tout. La commune de Case- Pilote dont le maire est Ralph Monplasir et le Collège de Saint- Joseph dont le  frère du Principal Monsieur Marlet était sur la liste  électorale de Yan Monplaisir. Au final leur référence scolaire est de 600 repas et ils vont en recevoir 3OOO, à un prix de 17 % plus cher que le concurrent qui lui livre 25 000 repas en scolaires. Un marché qui n’a pas pris en compte sa faisabilité. « Pas de risque sanitaire, aucun problème de traçabilité » dit Monplaisir.

 

 

A-t-il oublié que le 10 mai de cette année à Case- Pilote, dans la commune de son frère qu’il approvisionne, 36 enfants ont été atteints d’une Toxi-infection Alimentaire à la cantine municipale ? La traçabilité n’a pas permis officiellement de définir les responsabilités de cette non maîtrise sanitaire. Mais au final, ceux sont les enfants  qui sont en jeux.
DATEX est un professionnel de la restauration scolaire et hospitalière, nous avons des laboratoires physico-chimique et microbiologique, accrédités COFRAC,  le directeur général, Anne Palandri , Docteur ingénieur en Physique chimie est expert devant les tribunaux en sécurité alimentaire, la maîtrise sanitaire fait partie intégrante de notre savoir faire.
Aujourd’hui nous disons que « les circuits croisés d’une distribution de repas de deux prestataires dans un même lieu, sur un même matériel,  pose un problème majeur de traçabilité et opère à un risque sanitaire. »